Güzelyurt (Geverli) est un beau village de la province d'Aksaray, au sud de la Cappadoce. On y trouve encore des églises et d'anciennes maisons grecques et ottomanes pour la plupart restaurées et aménagées en hôtels ou en chambres d'hôte.

Dans l'Antiquité et au Moyen-Äge, son nom était Karballa (transcription latine du nom grec que l'on prononce Karvala) puis, en Turc, Gelveri jusqu'en 1965. Son point culminant est à près de 1500 m d'altitude. Dès le Néolithique, c'est un site occupé par l'homme et l'on a également trouvé des traces d'une occupation hittite sous l'église Analipsis tout près du village.

DSCN3223.JPG
DSCN3318.JPG
DSCN3319.JPG

Il fut intégré à l'empire perse au VIe siècle av. J.-C, puis au royaume de Cappadoce créé à partir de 332 av. J.-C.et enfin à l'empire romain. Le christianisme se diffusa rapidement dans la région.
Grégoire de Nazianze, aussi appelé Grégoire le théologien (né dans la propriété d'Arianzos, près de Güzeyurt en 329, mort en 390) et Basile de Césarée contribuèrent au développement de l'église orthodoxe et de la vie monastique, et l'empereur Théodose fit construire une église à Güzeyurt en 385.
Au VIIIe et IXe siècles, il y eut de nombreux raids des Arabes musulmans qui mentionnent le village sous le nom de Qualuari.
Les Seldjoukides la conquirent au XIIe siècle et, pour éviter la fuite de populations chrétiennes, leur offrirent des avantages. Commence alors une longue période de cohabitation entre Chrétiens et Musulmans.
Après avoir appartenu à l'émirat de Karaman et avoir subi les raids mongols, le village passe sous la domination ottomane en 1470, la population restant majoritairememnt chrétienne.
A la fin du XIXe siècle, Gelveri bénéficia de la prospérité des commerçants grecs du village installés à Istanbul qui firent construire des maisons et rénover ou construire des églises.

Après 1924, en application du traité de Lausanne, dans le cadre des échanges de population entre la Grèce et la Turquie, les Grecs de Güzelyurt s'installèrent dans le village de Nea Kalvari en Grèce en emmenant les objets sacrés de l'église Saint-Grégoire qui fut elle transformée en mosquée. Des Turcs émigrèrent depuis Salonique, Kastorya ou Kozan et vinrent s'installer à Güzelyurt/Gelveri.
A Güzelyurt, on trouve une petite vallée qui ressemble à celle d'Ilhara et les mêmes constructions que dans le reste de la Cappadoce : églises, habitations, monastères troglodytes, et même une petite cité souterraine qui servait de refuge dans les périodes troublées. Les bâtiments furent parfois prolongés par des constructions de pierre.
Comme en témoigne les monastères, Gelveri bénéficia également du développement du monachisme qui marqua toute la Cappadoce médiévale.

Le village et les maisons

Vieilles de 200 à 300 ans, les maisons grecques parfois ornées de décors sculptés, offrent parmi les plus beaux exemples d'architecture de Cappadoce. Restaurées, aménagées et décorées, elles servent d'hôtels ou de chambres d'hôtes et offrent de magnifiques points de vue sur la vallée. 

DSCN3257.JPG
DSCN3260.JPG
Façade magnifiquement sculptée d'une des maisons de l'hôtel Karamanlı Konağı

{imggallery 9}

 L'hôtel Karamanlı Konağı offre de belles chambres décorées avec goût (céramiques, portes anciennes, ferroneries...) et réparties dans la partie ancienne du village. Certaines chambres sont creusées dans la roche, les terrasses offrent un ample point de vue sur le village et la vallée.

P1060825.JPG
Une des chambre de l'hôtel Karamanlı Konağı. Ci-dessous, vue depuis une terrasse (août 2012, vers 18 heures)
DSCN3224.JPG

 

Monastère Hagios Gregorios Theologos, Saint-Grégoire ou Kilise Camii

L'église Hagios Gregorios Theologos est probablement une basilique de la fin du IVe siècle, reconstruite au milieu de l'époque byzantine, puis à la fin du XIXe siècle.

DSCN3316.JPG
DSCN3283.JPG
DSCN3285.JPG


Elle a été transformée en mosquée en 1924.

Monastère Hagios Anargyros (Manastırı), Sivişli Kilise

On ne sait à quelle date elle fut construite, mais les fresques furent peintes en 1877. Des cellules creusées dans la roche tout autour pour accueillir les pèlerins et les malades qui venaient prier lors de la fête de saint Anargyros.

DSCN3292.JPG
DSCN3295.JPG
DSCN3307.JPG


Elle comprend une coupole ornée d'une fresque et des colonnes sculptées dans la roche. L'entrée est par contre construite en pierre et couverte de tuiles taillées dans la pierre.
Après le départ des Grecs, elle abrita un temps d'atelier de céramique.

Monastère Analipheos (Analipsis - Hagios Mamas), Yüksek kilisesi ou église Analipsis

A 2 km du village, sur une petite colline, se trouve la Yüksek kilisesi ou église Analipsis construite au XIXe siècle et un monastère entourés d'une enceinte. Si l'intérieur de l'église ne représente aucun intérêt, le point de vue sur le lac et les montagnes est très beau.

DSCN3352.JPG
DSCN3333.JPG
DSCN3343.JPG

  • DSCN3330
  • DSCN3331
  • DSCN3332
  • DSCN3333
  • DSCN3334
  • DSCN3335
  • DSCN3336
  • DSCN3337
  • DSCN3338
  • DSCN3339
  • DSCN3340
  • DSCN3341
  • DSCN3342
  • DSCN3343
  • DSCN3344
  • DSCN3345
  • DSCN3346
  • DSCN3347
  • DSCN3348
  • DSCN3349
  • DSCN3350
  • DSCN3351
  • DSCN3352
  • DSCN3353
  • DSCN3354
  • DSCN3355
  • P1060834
  • P1060835
  • P1060836
  • P1060837
  • P1060838
  • P1060839
  • P1060840
  • P1060841
  • P1060842
  • P1060843
  • P1060844
  • P1060845
  • P1060846
  • P1060847
  • P1060848
  • P1060850
  • P1060851

Simple Image Gallery Extended