L'antique prospère cité d'Olba (Diocesarea forme, à l'époque romaine, une partie de cette ville), dont le site se trouve près du village d'Uzuncaburç, fut gouvernée par une dynastie de prêtres, les Teucrides aux II-IIIe siècles avant J.-C.

A 1200 mètres d'altitude, subsistent le théâtre, le beau portique, le temple de Tychè (la Fortune), la porte nord de la ville, les colonnes du temple de Zeus (IIIe siècle av. J.-C) qui était très renommé dans l'Antiquité et qui est assez bien conservé.

Un peu à l'écart du site, se trouve une haute tour construite au IIIe ou IIe siècle av. J. C. et qui appartenait à l'enceinte. De nouvelles fouilles sont prévues sur ce site important.

Sur les photos ci-dessous, figure un sarcophage. On sait que dans l'Antiquité romaine, la production de sarcophages est organisée en ateliers. Il en existe principalement trois : à Rome, à Athènes, et en Asie mineure, en Phrygie, à Dokimaion [aujourd'hui Iscehisar].
Les sarcophages d'Asie mineure, comme ceux d'Athènes, sont sculptés sur quatre faces et dès l'époque flavienne [69-96 après J. C. ] ornés de lourdes guirlandes accrochées à des têtes de boeuf. Les sarcophages, d'abord bas et allongés, deviennent au quatrième siècle, des monuments très hauts.

**************************

Extrait de Strabon, Géographie, traduction par Amédée Tardieu, Hachette, 1880, livre XIV

"En remontant encore plus haut vers l'intérieur, on rencontrerait, dans le canton montagneux situé juste au-dessus et de Quinda et de Soli, la ville d'Olba, si célèbre par son temple de Jupiter, lequel passe pour un monument de la piété d'Ajax, fils de Teucer. Le grand prêtre du temple d'Olba était aussi dynaste ou souverain de la Trachéotide, mais à plusieurs reprises des tyrans ou usurpateurs mirent la main sur cette province, puis ce fut au tour des pirates de s'en emparer. De nos jours, une fois la destruction des pirates consommée, cette petite principauté sacerdotale reparut et reçut le nom de royaume de Teucer parce que les grands prêtres qui s'y étaient succédé avaient presque invariablement porté le nom de Teucer ou d'Ajax. A la suite du mariage qui l'avait fait entrer dans cette maison, Aba, fille de Zénophane, l'un des tyrans de la Trachéotide, se souvint du moyen employé par son père pour usurper le pouvoir, et, invoquant ses droits de tutrice, accapara toute l'autorité. Plus tard même, ayant circonvenu Antoine et Cléopâtre par ses caresses et ses soins de toute sorte, elle sut tirer d'eux une donation en règle, mais elle fut renversée elle aussi, et le pouvoir fit retour aux héritiers
légitimes."

*************************

Tombeau-temple avant Uzuncaburç

Des tombeaux-temples se trouvent à Demircili (Imbriogon) sur la route de SIlifke à Uzuncaburç.

  • DSCN1840
  • DSCN1842
  • DSCN1843
  • DSCN1844
  • DSCN1845
  • DSCN1846
  • DSCN1847
  • DSCN1848
  • DSCN1849
  • DSCN1850
  • DSCN1851
  • DSCN1852

Simple Image Gallery Extended

Uzunzaburç

Temple de Zeus

Une ville s'est développée autour du temple de Zeus Olbios et o-existait avec la cité d'Olba qui se trouvait à proximité.

C'est un temple de style corinthien de 6 x 12 colonnes, d'environ 33 x 21 mètres, 4 colonnes ayant conservé leur chapiteau. Construit au IIIe siècle av. J.-C., il fut converti en église à l'époque chrétienne, un mur ajouté et quelques colonnes furent supprimées.

Williams, Caroline. “The Corinthian Temple of Zeus Olbios at Uzuncaburç: A Reconsideration of the Date.” American Journal of Archaeology, vol. 78, no. 4, 1974, pp. 405–414. JSTOR, JSTOR, www.jstor.org/stable/502754.

  • DSCN1855
  • DSCN1856
  • DSCN1857
  • DSCN1858
  • DSCN1859
  • DSCN1860
  • DSCN1861
  • DSCN1862
  • DSCN1863
  • DSCN1864
  • DSCN1865
  • DSCN1866
  • DSCN1867
  • DSCN1868
  • DSCN1869
  • DSCN1870
  • DSCN1871

Simple Image Gallery Extended

Colonnade, temple de Tychè et porte nord de la ville

Du temple de Tychè, il subsiste 5 colonnes de granit (sur 6) surmontées de chapiteaux corinthiens. 

La porte à trois arches assez bien conservée date probablement du IIe siècle après J.-C.

  • DSCN1853
  • DSCN1854
  • DSCN1872
  • DSCN1873
  • DSCN1874
  • DSCN1879
  • DSCN1880
  • DSCN1881
  • DSCN1882
  • DSCN1883
  • DSCN1884
  • DSCN1885
  • DSCN1886
  • DSCN1887
  • DSCN1888
  • DSCN1889
  • DSCN1890
  • DSCN1891
  • DSCN1892
  • DSCN1893
  • DSCN1894
  • DSCN1895
  • DSCN1896
  • DSCN1897
  • DSCN1898
  • DSCN1899

Simple Image Gallery Extended

La tour hellénistique

Elle a donné le nom au village ("burç" signifie "tour"). La tour de défense comportait 5 étages de 22 mètres de hauteur avec une base de 12 x 16 mètres. En cas d'attaque, elle pouvait servir de refuge pour les habitants.

  • DSCN1875
  • DSCN1876
  • DSCN1877
  • DSCN1878

Simple Image Gallery Extended

Uzuncaburç en 2012

  • DSCN3476
  • DSCN3477
  • DSCN3478
  • DSCN3482
  • DSCN3483
  • DSCN3484
  • DSCN3485
  • DSCN3487
  • DSCN3488
  • DSCN3489
  • DSCN3490
  • DSCN3491
  • DSCN3492
  • DSCN3493
  • DSCN3494
  • DSCN3495
  • DSCN3497
  • DSCN3499
  • DSCN3500
  • DSCN3501
  • DSCN3502
  • DSCN3503
  • DSCN3504
  • DSCN3505
  • DSCN3506
  • DSCN3507
  • DSCN3509
  • DSCN3510
  • DSCN3512
  • DSCN3513
  • DSCN3514
  • DSCN3515
  • DSCN3516
  • DSCN3517
  • DSCN3518
  • DSCN3519
  • DSCN3520
  • DSCN3521
  • DSCN3522
  • DSCN3523
  • DSCN3524
  • DSCN3525
  • DSCN3527
  • DSCN3528

Simple Image Gallery Extended

Uzuncaburç en 2017

  • DSC_0979
  • DSC_0980
  • DSC_0981
  • DSC_0982
  • DSC_0983
  • DSC_0984
  • DSC_0985
  • DSC_0986
  • DSC_0987
  • DSC_0988
  • DSC_0989
  • DSC_0990
  • DSC_0991
  • DSC_0992
  • DSC_0993
  • DSC_0994
  • DSC_0995
  • DSC_0996
  • DSC_0997
  • DSC_0998
  • DSC_0999
  • DSC_1000
  • DSC_1001
  • DSC_1002
  • DSC_1003
  • DSC_1004
  • DSC_1005
  • DSC_1006
  • DSC_1007
  • DSC_1008
  • DSC_1009
  • DSC_1010
  • DSC_1011
  • DSC_1012
  • DSC_1013
  • DSC_1014
  • DSC_1015
  • DSC_1016
  • DSC_1017
  • DSC_1018
  • DSC_1019
  • DSC_1020
  • DSC_1025

Simple Image Gallery Extended

Fouilles dans le théâtre en 2017

Des fouilles sont en cours dans le théâtre. Des artefacts ont été découverts.

  • DSC_1021
  • DSC_1022
  • DSC_1023
  • DSC_1024

Simple Image Gallery Extended

Sur le théâtre, on peut lire de compte-rendu de l'ouvrage Marcello Spanu, The Theatre of Diokaisareia. Diokaisareia in Kilikien: ergebnisse des Surveys 2001-2006, Bd 2.   Berlin; Boston:  De Gruyter, 2011.  Pp. x, 134; 58 p. de planches.  ISBN 9783110222210 : http://bmcr.brynmawr.edu/2012/2012-09-59.html

©  Turquie-culture