Izmir (Smyrne) est un grand port méditerranéen depuis plusieurs siècles. Au XIXe siècle, une importante communauté étrangère y vit et s'est parfois installée.

Cette lettre d'Antoine S. Generali, écrite en Français, est envoyée à la Société anonyme des papiers Abadie, célèbre fabricant de papier à cigarettes français pour faire le point sur un paiement et sur le rôle d'un intermédiaire. Elle témoigne des échanges commerciaux entre ces deux extrémités du Bassin méditerranée, la France et la Turquie. Peut-être ce papier acheté en France servait-il à fabriquer des cigarettes turques.
C'est à cette société qu'est adressé ce courrier.


Le nom de Generali est attesté à Smyrne [Izmir] au XIXe siècle. Il y est enregistré comme représentant de commerce dans l'Annuaire oriental du commerce, Istanbul, 1891, page 823 et comme commissionnaire dans l'Annuaire des commerçants de Smyrne et d'Anatolie, 1894, page 162

 
 

Transcription

 

Smyrne, le 8 janvier 1894

Ant. S. Generali & Cie
commission, représentation & consignation
Télégrammes - Antoine Generali - Smyrne

Société Anonyme des papiers Abadie
Paris

Nous vous accusons réception de notre lettre du 29 de l'écoulé dont son contenu nous a beaucoup étonné.
Par suite à notre demande, nous venons de vous télégraphier

Cigarettes Paris
Comptes réglés par Bloch
Generali

dont nous vous confirmons et venons par la présente vous dire que tous les comptes ont été déjà réglés par M. Bloch et regrettons que ce Monsieur nous [sic] vous l'a point encore annoncé.
Par notre dévouée lettre du 20 février 1892, nous vous remettions une acceptation de F. 368,60  [?] Caridis [lecture incertaine], tout en vous disant que pour toutes les autres affaires, nous correspondons avec M. Bloch votre représentant.
Agréez Messieurs nos bien sincères salutations.
Ant Generali

[?] parce que nous représentions Bloch et pas notre honorable maison

Sur le côté de la première page, verticalement :
En votre avoir Francs 4,55 p. télégr. et port de lettre.

Détails