En 1888, cinq ans après la mort de Pascal Sébah (1823-1883), son fils Joannes (Jean) Sébah (1872-1947) et son oncle Cosmi poursuivent son oeuvre, s'associent au photographe Policarpe Joaillier (1848-1904) et créent le studio Sébah & Joaillier. En 1900, Ils achètent même le studio des frères Abdullah, leurs célèbres concurrents.

Cette association eut un très grand succès, comme en témoignent de nombreuses photographies de monuments, de villes, de paysages, que l'on retrouve sur les cartes postales de l'époque,  et de nombreux portraits, dont celui que nous reproduisons, un portrait de jeune femme rêveuse, daté septembre 1899.
Au verso, on aperçoit la silhouette d'un homme, trace fugitive d'une autre photographie sur le carton.
Photographie, 10 x 14 cm contrecollée sur carton, 10,5 x 14, 5 cm
L'adresse du studio est "Constantinople, 439 grand'rue de Péra".