Eskişehir est une ville de 700 000 habitants, à 300 km au sud-ouest d'Istanbul. En dépit de son nom (qui signifie "vieille ville"), c'est une ville moderne qui s'est développée au XXe siècle et après l'avènement de la république en Turquie.

Elle est construite près de l'ancienne ville de Dorylée où eut lieu, en 1097, la bataille entre les croisés de Godefroy de Bouillon et les Turcs Seldjoukides de Kiliç Arslan, qui se termina par la défaite de ce dernier.

La construction de la ligne Istanbul-Konya puis Konya-Ankara à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle lui permit de se développer. Des usines s'y installèrent.

Cette carte postale, envoyée en 1936 par une française qui y habitait, montre vingt différentes vues de la ville dont une mosquée, une sucrerie, la gare, le nouveau lycée, le nouveau parc, la source d'eau chaude, le Porsuk Çayı (l'antique rivière Tenebris)...

Eskişehir est réputée pour être une des villes les plus propres et les mieux aménagées de Turquie. Elle l'est également pour son université qui lui a permis de former des employés qualifiés et d'attirer des entreprises.

C'est aussi dans la région d'Eskişehir que l'on trouve l'écume, un minéral de couleur blanche et si tendre que l'on peut facilement de sculpter et qui sert à faire des pipes.

  • eskisehir-1
  • eskisehir-1a
  • eskisehir-1b
  • eskisehir-1c
  • eskisehir-2

Simple Image Gallery Extended