Le Bosphore est poissonneux. Des flottilles de petits bateaux de pêche le parcourent encore. Il existait autrefois d'autres techniques que l'on retrouve dans les cartes postales.

"Vous savez combien le Bosphore est poissonneux : ainsi placé entre deux mers, il sert de passage aux habitans des eaux qui, en automne, s'en vont de la Mer Noire dans l'Archipel, fuyant les froides brumes et les vents du nord ; au retour du printemps, ils reprennent le chemin de leurs premières demeures ; mais cette émigration leur est funeste ; ils échappent aux rigueurs de l'hiver, et n'échappent point à l'homme."
extrait de Correspondance d'Orient 1830-1831 par M. Michaud et M. Poujoulat, 1833

 

Guérites de pêcheurs du Haut Bosphore

Carte postale colorisée envoyée en 1910 portant le cachet de Péra en caractères arabes et latins.[N° 92 d'une série non identifiée]

Istanbul Rumeli Hisar Bosfor

Belle photographie en noir et blanc. Cette carte postale qui montre des filets et une barque a été envoyée en 1941 en Italie. Elle ne porte aucun nom d'éditeur.