L'hôpital et le séminaire bulgares ont été fondés à Istanbul, dans la quartier de Şişli, à la fin du XIXe siècle, pendant une période où, avec le réveil des nationalismes, les orthodoxes bulgares s'éloignaient des orthodoxes grecques.

Il fut construit dans le style néo-byzantin (utilisation de la brique avec alternance de rouge et de blanc, fenêtres à arcades etc).

  • istanbul-bulg-1
  • istanbul-bulg-1a
  • istanbul-bulg-2

Simple Image Gallery Extended

Selon le livre de Georgi P. Konstandov, "Les Bulgares et le vieil Istanbul à Istanbul" (İstanbullu Bulgarlar ve Eski İstanbul, Geçmişten Günümüze Osmanlı Bakiyesi Bulgarlar Üzerine Bir Araştırma 1800-2000, İstanbul, Kreatif, 2011), la construction  de l’hôpital bulgare commença en 1897 "sur le terrain de 16 000 mètres carrés de la rue Darul Aceze, selon le plan préparé par l’architecte Aznavur."
Le titre de propriété daté du 25 octobre 1311 (1896), était au nom de l'exarque Joseph Ier (1840-1915). L'exarque est le chef de l'église orthodoxe bulgare, reconnue par le sultan par un firman en 1870.

L'hôpital commença à fonctionner en 1901 avec 20 lits, puis 50 lits à partir d'avril 1902, date à laquelle il prit le nom de "hôpital bulgare Evlogi Georgiev", du nom d'un important donateur qui était un riche marchand.

Dans les années 1980, suite aux persécutions de la minorité turque de Bulgarie, le gouvernement turc récupéra la propriété de l'hôpital qui fut appelé "Özel Türkiye Gazetesi Hastanesi" et le restaura en 1991.

Le Séminaire bulgare, lui aussi dans le quartier de Şişli à Istanbul,  fut construit en 1884-1885. Il répondait aussi au désir d'autonomie de l'église orthodoxe bulgare face à l'église orthodoxe grecque.

Sources
http://turkiyehastanesi.com/En/kurumsal/hastane-tanitim-1
https://m.bianet.org/biamag/diger/192250-sisli-nin-turkiye-lesen-bulgar-hastanesi
Janin Raymond. L'exarchat bulgare. In: Échos d'Orient, tome 18, n°114, 1918. pp. 266-271. www.persee.fr/doc/rebyz_1146-9447_1918_num_18_114_4208