Imprimer
Catégorie : Villes et villages
Affichages : 7651

Çorum (environ 180 000 habitants), à 200 km au nord-est d’Ankara, abrite un modeste, mais beau musée dont la rénovation s’est achevée en 2003, qui constitue une excellente introduction à l’histoire de cette région de l’Anatolie et aux sites hittites.

Çorum est situé à la limite entre la région de la Mer noire et l”Anatolie centrale. La ville fut conquise par les seldjoukides en 1071, puis par le danishmend Ahmed Gazi en 1075. Elle garde les traces de ce passé et de l’époque ottomane. Les activités industrielles se développent dans le domaine de l’agro-alimentaire, de l’équipement automobile, de la production de briques, de tuiles...

DSCN0855 Tour de l'horloge de Çorum

Tour de l'horloge à Çorum, 1894, hauteur : 27,5 mètres 

Le musée fut construit en 1914 par la famille Hamiyet et des fondations religieuses d’état. C’était un hôpital qui fut ensuite transformé en écoles d’agriculture, d’art..., puis en école supérieure et enfin en musée. Endommagé par un incendie, il fut restauré et réouvert le 11 mars 2003.

Si les plus beaux objets sont au Musée des civilisations anatoliennes d’Ankara, la présentation des objets (vases, bijoux, statuettes, mojnnaies, armes...) du Chalcolithique (6000-3000 av. J.-C.) à l’époque byzantine est ici très pédagogique,  les objets sont mis en valeur par des vitrines modernes bien éclairées et par des cartels (en Turc et en Anglais) détaillés.

DSCN0799 Musée de Çorum

Vue du musée

DSCN0813  Inscription pour la fontaine de Baltaci Mehmet Pasha, 1705

Inscription pour la fontaine de Baltaci Mehmet Pasha, 1705

DSCN0845 Stèle en grec, période romaine (texte : Ruffion a fait cette stèle pour Magnullos)

Stèle en grec, période romaine. Le texte dit : "Ruffion a fait cette stèle pour Magnullos".

Extérieur du musée

A l’extérieur sont exposés des stèles funéraires et des inscriptions des époques romaine, byzantine et ottomane, des éléments architecturaux, des pithoi (très gros vases)...

Lancer le diaporama ci-dessous en cliquant sur l'image ci-dessous

20100706 Musée de Çorum

On peut aussi voir la reconstitution de tombes hatti (une civilisation anatolienne antérieure et/ou contemporaine des Hittites) datant du dernier quart du 3e millénaire avant J.-C. Le cimetière découvert dans le village de Resuloglu (là où le Delice se jette dans le Kizilirmak) est fouillé depuis 2003.
On y a mis au jour de spectaculaires pithoi (très grandes jarres) qui abritaient les corps des défunts placés en position foetale et des objets de la vie quotidienne qui accompagnaient les défunts.

DSCN0804 Musée de Çorum
Tombes hatti de Resuloglu

Deux fontaines hittites en forme de têtes de taureaux (1450-1200 av. J.-C.) trônent au pied des escaliers qui mènent à l’entrée du musée.

DSCN0826 Fontaine hittite, 1450-1200 av. J.-C. (détail)
Fontaine hittite, 1450-1200 av. J.-C. (détail)

La maquette de la reconstitution d’une reconstitution d’Alacahöyük à l’époque hittite a été placée dans le jardin.

Intérieur du musée

Les collections du musée de Çorum s’ouvrent sur une spectaculaire reconstitution d’une des tombes d’Alacahöyük, un des sites hatti et hittites les plus importants. Ces tombes, probablement des tombes royales hatti ont été datées entre 2200 et 1900 avant J.-C. Leur mobilier, dont le célèbre étendard en bronze avec un cervidé qui sert de symbole à Ankara, est exposé dans la capitale.

DSCN0837 Musée de Çorum, tombe d'Alacahöyük

Tombe d'Alacahöyük

Dans les vitrines, un dieu dansant et trois déesses du XIIIe siècle avant J.-C., un riton (vase cérémoniel) daté 1650 av. J.-C., ou des vases de l'Age du bronze, des tablettes cunéiformes hittites ou des monnaies romaines etc.

DSCN0832 Musée de Çorum, vitrine avec bijoux et idole

Vitrine avec bijoux et idole

Une partie du bâtiment est consacré à un petit musée ethnographique où sont mis en scène des objets de la vie quotidienne : tapis, vêtements, bijoux, protes sculptées...

 Autres monuments de Çorum

Les autres monuments intéressants de Çorum sont :
- l’hôtel de ville, 1923-1925
- la forteresse : Evliya Celebi en attribue la construction au sultan seldjoukide Kiliç Arslan.
- la mosquée Ulu camii, construite à l’époque d’Alaattin Keykubat III par Hayrettin, un affranchi. Détruite par un tremblement de terre, elle est réparée par Sinan. Elle fut de nouveau détruite en 1790 et reconstruite en 1802 et 1810 par Yozgatli Capanoglu Süleyman Bey et son fils Abdülfettah Bey.
- la mosquée Hidirlik camii, construite par Hidiroglu Hayrettin en 1889. Elle abrite les tombes de Suheybi Rumi et de Ubeyd Gazi , des compagnons du Prophète et de Kerebi Gazi.
- Velipasa Konagi (résidence), date de 1923-1924, restaurée et devenue restaurant.

Çorum est aussi réputé pour sa production de leblebi, des pois chiches grillés.

© jmb 08-2010