Imprimer
Catégorie : Sites archéologiques et historiques
Affichages : 15566

La construction du barrage de Birecik a noyé des sites archéologiques et les villes antiques de Zeugma et d'Apamée ; le niveau de l'eau monte inexorablement, recouvrant les sites qui ont été fouillés et dont les pièces les plus importantes sont exposée à Gaziantep.

Petite histoire

La ville de Zeugma a été fondée par Seleucos Ier Nikator près de l'Euphrate en 300 avant J.-C.. Il l'appela Séleucie de l'Euphrate. C'était une des 4 importantes cités de Commagène au Ier siècle avant J.-C. Les Romains la conquirent en 64 avant J.-C. et l'appelèrent Zeugma, ce qui veut dire lien, union, liaison, allusion au passage entre les deux rives du fleuve.
Les Scythes et la IVe Légion romaine établirent leur position dans la ville. Shapur Ier, le roi sassanide, détruisit et incendia Zeugma en 256 après J.-C. La ville perdit sa magnificence, mais survit durant la période romaine tardive et la période byzantine jusqu'au XIe siècle.

La route de la soie qui allait d'Antakya à la Chine, passait par Zeugma. C'est pourquoi la ville avait une telle importance commerciale, stratégique et culturelle.

Construction du barrage et fouilles

La construction du barrage de Birecik a noyé des sites archéologiques et une autre ville antique, Apamée ; le niveau de l'eau monte inexorablement, recouvrant Zeugma qui avait été identifiée par l'archéologue français Franz Cumont au début du XXe siècle.
Les fouilles de sauvetage ont été menées par le Musée de Gaziantep de 1992 à 2000 en collaboration avec la West Australian University (1993), L'institut français des études anatoliennes et l'Université de Nantes (1994-2000). De nombreuses villas avec des mosaïques ont été découvertes, ainsi qu'avec des fresques, des statuettes, une statue du dieu Mars, des monnaies, des bains, une partie du Forum et une salle d'archives. Dans la zone B, des fouilles ont été coordonnées par le GAP (Administration du Projet pour le développement du sud-est anatolien) et le ministère de la Culture. Elles ont été financées par le Packard Humanities Institute, le Musée de Gaziantep et des équipes internationale d'archéologues ont réalisé des fouilles de sauvetage.

Dans un futur proche, les restes de la cité antique seront exposés dans un musée en plein air de Zeugma après la fin des travaux de restauration. 

Pour approfondir

http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n387/html/n387a07.htm

http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/Archeo2000/html/archeo12.htm
 
 DSCN1743 barrage de Birecik

Barrage de Birecik

DSCN1746 Lac de Birecik rive opposée

Lac de Birecik, rive opposée

DSCN1794

Lac de Birecik

DSCN1705

 

DSCN1706

 

DSCN1707

 Panneau énumérant les iterdictions et appelant à respecter le site

DSCN1791

 

DSCN1708

 

DSCN1709

Les pistachiers sont nombreux dans cette région.

DSCN1710

Chapiteau mis au jour dans une tranchée

DSCN1711
{mospagebreak} 
 

Maison de Danae et de Dionysos

La vaste structure créée pour protéger des intempéries le chantier des fouilles des deux imposantes villas situées sur les pentes de la ville couvre une grande surface. La structure extérieure s'adapte au paysage et au climat (par une climatisation naturelle) alors qu'à l'intérieur, elle s'adapte aux besoins de l'archéologie.

DSCN1713

 

DSCN1714

 

DSCN1752
 
DSCN1716

 

DSCN1717

 

DSCN1718

 

DSCN1719

 

DSCN1720

Colonne torsadée

DSCN1721

 

DSCN1722

 

DSCN1723

 

DSCN1726

 

DSCN1727

 

DSCN1728

 

DSCN1735

Détail d'une des colonnes

DSCN1733

 

DSCN1736

Vue de l'extérieur depuis l'intérieur du bâtiment

DSCN1739 DSCN1740

Vues depuis la bas du bâtiment

DSCN1750

Restes divers trouvés sur le site

DSCN1756

DSCN1760

Autres fouilles près du bâtiment

Structures près de l'eau

DSCN1767

Des structures sont noyées sous les eaux du barrage.

DSCN1768

 

DSCN1773

DSCN1782

Ruines au bord de l'eau

DSCN1783

 

DSCN1779
 
© JMB, 03-2011