Imprimer
Catégorie : Gens de Turquie
Affichages : 177

A la fin du XIXe siècle, les photographes, jusqu'alors concentrés dans le quartier de Péra/Beyoglu à Istanbul, s'installent dans d'autres quartiers de la capitale ottomane.  L'un d'entre eux, Théodore Servanis ouvre un studio à Kadıköy en 1879 où il connaît une grand succèes et où il exerce jusqu'aux années 1950. Il vendait également du matériel pour la photographie.

On trouve de ce studio de nombreux portraits : femmes, hommes, enfants, couples, groupes, dignitaires, musulmans et chrétiens etc, à tous les formats. En voici un petit échantillon.

Au dos chaque photo, sauf les plus tardives, on lit la mention du photographe :
"[Texte en ottoman]
"Th. Servanis, photographe, Cadi-keuy [Kadiköy], Constantinople".

Sur la photo des deux frères, la typographie est différente.

Jeune fille, fin XIXe siècle-début XXe siècle

Jeune fille chrétienne (elle porte une croix), avec une écharpe, format plus allongé que les formats courants. Tirage albuminé collé sur carton.


Vieille dame,fin XIXe siècle-début XXe siècle

Tirage albuminé collé sur carton. Photographie légendée "Amania Naoum"

Deux frères, fin XIXe siècle-début XXe siècle

Tirage albuminé collé sur carton. L'un debout, l'autre assis sur la balustrade.

 

Deux hommes, années 1930-1940

Tirage argentique eu format carte postale. La photographie a été retouchée par le photographe.

Le nom de Th. Servanis est simplement estampé sur la photographie sans aucune mention d'adresse.

Pour compléter