Imprimer
Catégorie : Gens de Turquie
Affichages : 1209

Un photographe d'origine grecque E. J. Pantzopoulo, et un autre d'origine arménienne , R. Caracachian, collaborèrent à la fin du XIXe siècle à Constantinople/Istanbul.

On trouve les frères Caracache (pour Caracachian) en tant que photographes dans l'Annuaire oriental du commerce... en 1891 : R. Caracachian fonde la maison en 1874. Son frère G. s'associe à lui en 1888. Les domiciles des deux frères sont indiqués : respectivement rue Tchoukour Tchechmé et rue Féridié.
La maison s'installe au 398 rue de Péra vers 1920, vend des films et des accessoires, traite les travaux d'amateurs (développements, épreuves,  agrandissements) comme l'atteste une publicité dans le Guide pratique et indicateur des voies et communications de Constantinople, 1920.

Tirage albuminé, 5,5 x 9 cm collé sur carte 10.5 x 6.5 cm, vers 1875 ? Une étiquette avait été collée en bas de la photo. Au dos, mention du nom du sujet : "Sylvia (cousine)".

C'est au fondateur Robert que E. J. Pantzopoulo s'était associé. Nous ne savons pas combien de temps ils restèrent associés. Ils étaient installés au 657 de la Grand'rue de Péra. Pantzopoulo est mentionné dans un texte de 1877 que nous reproduisons ci-dessous.

"En fait d'industriels, il en est un envers lequel j'ai contracté une dette de reconnaissance, vu la gaieté où nous mirent ses étourdissantes réclames françaises, c'est le photographe Pantzopoulo, qui assure ses clients qu'ils seraient bien contents de la finesse de ses portraits en différentes grandeurs, à des prix très modérés ; on peut le trouver à son atelier tous les jours, même fêtes et dimanches, et le temps nébuleux et froid ne l'empêche pas de travailler. Il avertit qu'il peut enseigner la photographie aux amateurs en l'espace de quinze jours et de leur fournir tous les matériaux nécessaires photographiques (sic)."
Journal d’un voyage en Turquie, Bibliothèque universelle et revue suisse, 1877, par M. Alfred Gilliéron