Imprimer
Catégorie : Livres et documents
Affichages : 4238

Spectacles, lectures, débats présentés à la Maison d'Europe et d'Orient : pièce chypriote en turc, création d'après Nedim Gürsel, lecture de Bilgesu Erenus, de Seder Ecer...

Vendredi 13 novembre
20h30 : Théâtre
"Passa Tempo"
Création
Texte et mise en scène Aliye Ummanel
Théâtre municipal turc de Nicosie
Avec Deniz Çakir et Osman Ates
Spectacle en turc sous-titré en français
Passa Tempo nous parle des séquelles laissées par la guerre sur une famille : l’histoire d’une mère et d’un fils, blessé avant même sa naissance, d'un père mort à la guerre... Un instantané de la vie gens coincés entre passé et présent. Aliye Ummanel interroge le conflit entre deux générations : la première qui a vécu la guerre, et la seconde qui, à défaut de l’avoir vécue, en subit toujours les effets. La guerre est finie depuis bien longtemps déjà, mais son impact est toujours présent. Le passé est comme un mur face au futur. Le présent ne peut échapper à l’ombre du passé et à l’ambigüité du futur. Une guerre se termine-t-elle vraiment lorsqu'est signé l'armistice ?
Premières représentations d’un théâtre chypriote turc hors de Chypre et de la Turquie.
Avec le soutien du Ministère du Tourisme, de l’Environnement et de la Culture de la République turque de Chypre du Nord, la Présidence de la République turque de Chypre du Nord, et AS-TV.

Samedi 14 novembre
18h : Vernissage littéraire - Rencontre et lecture
Nouvelle publication des éditions l’Espace d’un instant
"L’Invité" de Bilgesu Erenus, traduit et adapté du turc par Jacques Salzer, préface d'Olivier Couder
Rencontre avec Bilgesu Erenus, Olivier Couder et Jacques Salzer, suivie d'une lecture d'extraits par Olivier Couder, Jacques Salzer et Daniel Soulier.
En allemand, « travailleur immigré » se dit « Gastarbeiter », c’est-à-dire « travailleur invité ». Arrivés dans les années 60, de nombreux travailleurs émigrés turcs se sont finalement établis en Allemagne, tandis que d’autres ont « choisi » le retour. C'est le cas de Musa, « invité » à travailler dans les usines allemandes, qui s’invite à son tour dans son propre village, où il se retrouve comme un étranger. Ses amis, selon la tradition des corporations d’Anatolie, se mettent alors à représenter ensemble, pour mieux se comprendre, ce qui est arrivé entre passé et présent. Ils improvisent différents épisodes de l’histoire de Musa : de sa jeunesse de berger à son départ, de sa vie en Allemagne à son retour au pays. Il s’agit donc toujours et encore de la place de l’autre, qu’il soit immigré ou simplement différent, et de son acceptation par le corps social. La situation de Musa a ceci de particulier qu’il se situe entre deux cultures, aux référentiels différents : son étrangeté et sa dépossession sont doubles. Mais les aventures de Musa montrent que les véritables aliénés sont ceux qui vivent à l’intérieur de frontières construites socialement. L’Invité a été créé en 1988 par Isil Kasapoglu au Théâtre des Amandiers de Paris.
Bilgesu Erenus est née à Gölpazari en 1943. Journaliste de formation, elle a travaillé dans différents médias en Turquie à partir de 1965. Depuis 1973 elle compte parmi les principaux dramaturges turcs contemporains, dont les pièces sont jouées dans différents pays d’Europe et en Australie. Tout en continuant à écrire, elle soutient activement un grand nombre de causes sociales, politiques et humanitaires, ce qui lui a valu quelques séjours derrière les barreaux.

Dimanche 15 novembre
18h : Concert
"Zeynep Çolak & Guest : Francesco Russo"
Entrée 8 euros
Zeynep Colak : saz et chant
Gilles Andrieux : kemence rumi et ney
Antoine Morineau : tombak et daf
Francesco Russo : artiste invité, électro-acoustique
Né à Naples, Francesco Russo a étudié l’électronique et joué du Jazz. Depuis 1994, il vit à Paris et travail à la Cité de la Musique, comme intervenant pédagogique dans les ateliers "studio son". Il collabore notamment avec le groupe techno-ethno Kabul Workshop.

Mardi 17 novembre
20h30 : Théâtre
Entrée 8 euros
"La première femme" de Nedim Gürsel
Adaptation Esen Özman
Mise en scène Patrick Verschueren
Avec Sedef Ecer et Patrick Verschueren
Première adaptation à la scène du roman de Nedim Gürsel, "La Première Femme" est un magnifique dialogue entre l’Orient et l’Occident et révèle les dilemmes et les conflits d’un homme partagé entre deux cultures.
À travers le récit d’un adolescent de seize ans, en quête du visage de sa mère, nous partons dans un voyage qui nous emmène du cœur d’Istanbul jusqu’à la petite chambre d’un hôtel parisien. Alors que le visage s’estompe peu à peu, il comprend que c’est de sa langue dont il se détache: sa langue maternelle. Manifestation organisée dans le cadre de la Saison de la Turquie en France (juillet 2009 - mars 2010)

Mercredi 18 novembre
20h30 : Vernissage littéraire
"Sur le seuil" de Sedef Ecer (éditions de l'Amandier)
Première pièce de théâtre écrite en français par l’auteure turque Sedef Ecer, Sur le Seuil se compose de «mini-fictions» centrées sur des êtres entre deux rives : une terroriste amoureuse d’un ennemi, un travesti attendant une opération pour changer de sexe, une fillette dont le grand-père est responsable d’une déportation...
Rencontre avec l'auteur, lectures d'extraits et projection d'un court métrage qui se compose des témoignages de jeunes gens qui ont étudié et joué la pièce pour le bac option theatre : que veut dire être "sur le seuil" quand on a 18 ans?
Vernissage en présence de Serra Yilmaz et, sous réserve, de Tilbe Saran, deux des comédiennes de la distribution de Sur le seuil, qui sera présenté le 25 novembre à la Maison des Métallos, dans une mise en scène d'Elise Chatauret.

****************************
Maison d'Europe et d'Orient - Centre culturel pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale
(Librairie / Galerie / Studio - Bibliothèque Christiane Montécot - Editions l'Espace d'un instant - Théâtre de Syldavie)
3, passage Hennel - 75012 Paris - tel + 33 1 40 24 00 55
http://www.sildav.org