Imprimer
Catégorie : Livres et documents sur le Turc
Affichages : 4931

Echanges culturels.
Quel beau témoignage que ce document exceptionnel, un poème écrit en Turc par un Français, Petis de la Croix , orientaliste et interprète, à la fin du XVIIe siècle.  Et de plus composé en caractères latins.

Extrait de Relation d'un voyage fait au Levant... de Mr de Thévenot, 1664
Ce texte est placé en tête du récit du voyage de Thévenot en Orient.
L'auteur explique qu'il n'avait pas de caractères arabes pour faire composer ce texte. Il l'a donc transcrit en caractères latins.

Thevenot Tchelebinung Hhazretineh Sefer Kitabi-sinung uzreh gazeller

Herneh guzel ola deria iuzindeh,
Herneh dakhi guzel ola qaradeh ;
Tchiqarup qaleminden ganimetlu,
Zehoureh gheturdy amdgian rigbetlu :
Siz oni taqlid idup, ichlerugnuz
Kerimi must bizeh baghichlar-segnuz :
Kitabugnuz cherif âlemdeh qaboul
Oladgiaq, bizeh âziz dur né maqboul :
Ani tassnif itmek itchun, ghendugnuz
Varup ghezup duniaï dolachdugnuz :
Hem kablietugnuz âzim her ierden
Filhhaq têlim eder vé her maqlouqden :
Lakin chuhretung leh ben oloup iekdil,
Kitabden chikiaiet ittugumi bil :
Bou mezbour hhaqqi bir Kerreh eksiltti,
Qatchan ssavachunir riuayet itti :
Neqadar duchurdung bou ssavachindeh ?
Mechbour kim bilmezsah her franqistandeh ?
Danucq olan âmeluneh fakhruni
Aïtti banga, hem iararlighuni :
Pirouzi senden, n-itchun ya Pehleuan :
Ghizlersen dilauer senung Kireuan ?

La Croix Paitis
Tarq dilindeh Faransah Padichahinung Kiatibi hem tergimani

 

A Monsieur de Thévenot sur son livre de Voyage
Traduction des vers turqueques

Imitant les travaux d'un oncle curieux,
Qui vient de mettre au jour par sa plume seconde
Ce qu'on voit de plus beau sur la terre et sur l'onde,
Tu nous donnes aussi tes labeurs glorieux.

Ton Livre nous doit être et cher et précieux.
Toi même pour le faire, as vivifié le monde ;
Et ton expérience à nulle autre seconde,
Nous instruit de l'état des hommes, et des lieux.

Cependant je m'en plains avec ta renommée,
Au récit d'un combat, dont l'Europe informée,
Sait combien d'ennemis ton grand coeur mit à bas :

Des témoins de tes faits m'ont raconté ta gloire ;
Pourquoi nous caches-tu ta valeur aux combats,
Puisqu'on doit à ton bras l'honneur de la Victoire.
La Croix Paitis
Secrétaire interprète du Roi en langue turquesque
 

Note de l'auteur : "On a été obligé au défaut de caractères arabes, de se servir des nôtres aux vers Turquesques qui suivent : le kha y est écrit hh ; le hh ponctué qui est le khe, par kh. le ssad par ss. le Tza qui est le Ta ponctué, par z. L'Ain est marqué par â. Le Caf est écrit par q. Le Kef par K. Et le kef adgemi par gn et par ng."