Imprimer
Catégorie : Dictionnaires
Affichages : 2923

Le savant allemand Clodius a publié ce dictionnaire astucieux multilingue grâce à des index qui renvoient à un dictionnaire Latin-Turc. Une partie de cet ouvrage est consacrée à la grammaire et à des textes (proverbes, dialogues).

Compendiosum Lexicon latino-turcico-germanicum, accessit triplex index ac grammatica turcica, Leipzig, 1729, in-8°, 3 parties, XXX, 928 pages.

Clodius ne publia d'abord que la préface, où il traite rapidement de la langue et de la littérature des Turcs, le lexique latin, turc et allemand (le turc est écrit en caractères originaux et suivi de la transcription en caractères latins), et la grammaire.
Quelques mois après, il publia un index triple, dont le premier contient les mots turcs simplement ; le second, les mêmes mots turcs en caractères latins, et le troisième, les mots allemands. Tous ces index contiennent uniquement des renvois au lexique latin du volume 2 qui sert de base aux autres dictionnaires.

 
************
Volume 1
762 pages avec pagination non continue

Index vocum turcico arabico persicarum
folio 1 à 252 : mots turcs en caractères arabes
folio 253 à 454 : mots turcs en caractères latins
folio 455 à 562 : mots en allemand an caractères gothiques
Dans cet index, chaque mot renvoie au second volume du second volume qui contient le dictionnaire Latin-Turc-Allemand. On obtient ainsi plusieurs dictionnaires : latin-turc, turc-latin, allemand-turc, turc-allemand.


Grammatica Turcica necessariis regulis praecipuas linguae difficultates illustrans, ac aliquot colloquiis et sententiis turcicis aucta, studio Johannis Christiani Clodii P. P. Linguae Arabicae. Lipsiae, apud Wolffgangum Deet, 1729
[La pagination recommence]

Page 1 à 105 : Grammaire (avec préfaces pages 1 à 8)
Page 107 à 121 : Colloquium I (entièrement repris de l'ouvrage de Nagy de Harsany)
Page 122 à 130 : Colloquium II, In quo de rebus itineri necessariis, aliisque non nullis Viator, Dux viae, et Obvii colloquntur.
Page 131 à 145 : Colloquium III, De diversorio, rebus ad hospitium pertinentibus, convivio, variis cibi et potus generibus.
Page 146 à 167 : Colloquium III, De Mercatura, Numeratione simplici, variisque rebus
Page 168 à 179 : Notes (sur les colloquia)
Page 180 à 187 : Proverbia turcica (31 proverbes, en caractères latins et arabes, avec traduction latine)
Page 188 à 192 : Brevis analysis (Explications sur les proverbes, grammaire et vocabulaire)
Pages 193 à 195 : Errata

Exemples de proverbes :
VI. Her giun bairam degül / Omnis dies non est festus / Tous les jours ne sont pas jours de fête.
VII. Deluje her giun bairam / Stulto omnis dies festus est / Pour le fou, tous les jours sont jours de fête.
XIV. Atilen ok dönmez / Sagitta jacta non revertitur / La flèche lancée ne revient pas.
XVII. Demir jaramazden eju kylyg jokdur / Ex malo ferro bonus gladius non sit / On ne peut faire une bonne épée avec un mauvais acier.
XXVI. Adem tedbir eider, allah teâla tekdir eider / Homo proponit Deus disponit / L'homme propose, Dieu dispose.
 
************ 
Volume 2

Compendiosum lexicon latino-turcico-germanicum, in quo non solum voces et phrases usitatae continentur, sed etiam illarum lectio, adjectis ubique observationibus variis, ad statum ecclesiasticum, politicum, et militarem pertinentibus cum praefatione de lingua et litteratura Turcarum, corruptisque vulgari pronuntiatione, nominibus ministrorum aulae turcicae ; accessit triplex index ac grammatica turcica, opera ac studio Johannis Christiani Clodii,.... T. 2, Lipsiae, apud Wolffgangum Deet, Litteris Zeiledrianis, 1730, 981 pages

Les entrées de ce dictionnaire sont les mots latins. Ces mots sont expliqués et traduits en Latin et en Allemand.
 
Exemples :
Abdal 721 (dans l'index du volume 1)
renvoie au
volume 2, page 721 :

Solitarii vel monachi turcici varii sunt v. [voyez] Nerreter praef. Alcor. Germ. [Préface à la traduction allemende du Coran] ut Calenderi Mewlewii, Bektasii vocatur unus Abdal, diwane, choda, afflatu divino velut furens, enthusiasta. [kalender, bektasi, moine]

 
Vol. 2, page722 :
Solus, sola jalynüz v. Jalus allein, tek, add. tek komak relinquere allein lassen. [yalniz, seul]
 
© JMB 09-2010