Imprimer
Catégorie : Biographies de linguistes
Affichages : 4931

Etienne-Marc Quatremère naît à Paris le 12 juillet 1782.
Employé en 1807 au département des manuscrits de la Bibliothèque impériale, il occupe la chaire de littérature grecque à la faculté de Rouen.
En 1815, il succède à La Porte-Dutheil à l'Académie des Inscriptions. Il est chargé, en 1819, d'enseigner l'hébreu, le chaldéen et le syriaque au Collège de France et, en 1827, il devint professeur de persan à l'Ecole des langues orientales vivantes.
Il possédait une bibliothèque de 50000 volumes. Son immense érudition lui permet de donner d'excellentes éditions de documents ou de textes, mais il ne brillait malheureusement pas par son audace.

Il ne croyait pas à la classification des langues et en particulier à la famille indo-européenne.
Il avait rassemblé de nombreuses notes pour des dictionnaires d'arabe, de copte, de syriaque, de turc oriental.
Sa plus grande contribution concerne le monde musulman.

Il a publié
- Recherches historiques et critiques sur la langue et la littérature de l'Egypte (Paris, 1808), point de départ du déchiffrement des hiéroglyphes, puisque qu'il démontre de manière certaine que le copte vient de l'Egyptien ancien. Cependant il n'admit pas les découvertes de Champollion

- Mémoires géographiques et historiques sur l'Egypte, et sur quelques contrées voisines recueillis et extraits des manuscrits coptes, arabes etc de la Bibliothèque impériale, 1811

- Observations sur quelques points de la géographie de l'Egypte (1812)
- Edition de l'Histoire des Mongols de la Perse, traduit du persan de Raschid-ed-Din [Rašīd al Dīn Ṭabīb, Faḍl Allāh], 1836

- Mémoire sur les Nabatéens, 1835

- Mémoire sur le goût des livres chez les Orientaux, 1838

- Traduction commentée de l'Histoire des sultans mamlouks de l'Egypte de Makrizi (4 volumes, 1837-1840)

- Chrestomathie en turk oriental, 1841

- Edition des Prolégomènes d'Ibn-Khaldoun, 1858

- Très nombreux et importants articles dans le Journal asiatique et le Journal des savants

Il meurt le 18 septembre 1857.

[Source : Hoeffer, Nouvelle biographie générale..., 1862]