Imprimer
Catégorie : Biographies de linguistes
Affichages : 3390

Hieronymus (Jérôme) Megiser (vers 1555–1619) fut le premier européen à écrire une grammaire de la langue turque.

Né à Stuttgart, son père est pasteur et l'envoie en 1571 à l'université de Tubingen, où il suit l'enseignement de Crusius, un célèbre helléniste. Il se montre doué pour les langues et reçoit en 1577 le grade de maître ès arts et se met à l'étude de l'histoire, de la géographie et des langues orientales.
Il voyage en Europe grâce à l'aide de mécènes comme le baron de Weyer.
Il décide de s'installer en Autriche : il habite Graets en 1591, est recteur du collège de Clagenfurt pendant sept ans. Il revient ensuite en Allemagne à Francfort-sur-Main où il se marie.
L'électeur de Saxe Christian II l'appelle en 1603 pour être professeur extraordinaire  à Leipzig et son historiographe. En 1605, il tente de créer une école à Gera, puis est rappelé par l'électeur en 1609.
Trois ans après, il se retire à Linz, en Autriche, avec les titres de comte palatin et d'historiographe de l'archiduc Charles.
Il y meurt en 1619.

Megiser vécut en partie de ses nombreux écrits dont il finança la publication [nous citons la notice en l'enrichissant dans certains cas de données bibliographiques] :

- Cathéchisme en vers hexamètres grecs, avec une version latine, 1584

- Ein Tractat von dem dreyfachen Ritterstand und allen Ritter Orden der Christenheit... durch Hieronymum Megiser,...1593

- Dictionarium quatuor linguarum allemand, latin, illyrien et italien, Graetz, 1596

- Specimen diversarum atque inter se differentium linguarum linguarum et dialectorum ; videlicet oratio dominica totidem linguis expressa, Francfort, 1591 et 1593
C'et le recueil le plus complet qui eût paru jusqu'alors des traductions de l'Oraison dominicale en plusieurs langues ; Gesner, en 1555, n'en avait donné que vingt-deux dans  son Mithridates; et Angelo Rocca qui les reproduisit en 1591, n'y en avait ajouté que trois.

Thesaurus  polyglottus vel dictionarium multilingue ex quadringentis circiter linguis, dialectis, idiomatibus et idiotismis constans, Francfort, 1603. 2 volumes in-8° de 1615 pages à 3 colonnes, ouvrage très rare.
Quoiqu'imprimé depuis plus de deux siècles, ce thesaurus est encore le recueil le plus important au XIXe siècle qui donne la traduction des mots en un grand nombre de langue ; le mot Panis est traduit en 67 langues. L'ouvrage contient plus de 8000 articles, dont chacun offre la version du même mot en 14 ou 15 langues.
Les recueils donnés par Hervas et par Pallas sont plus précieux, sans doute pour les langues d'Asie et d'Amérique ; mais ils donnent si peu de mots, qu'ils ne peuvent nullement remplacer celui de Mesiger qui est fort exact pour un grand nombre de patois ou de dialectes provinciaux. Ce prodigieux travail , que l'auteur avait commencé dès sa jeunesse, serait plus instructif s'il était rangé par langues comme ceux de Hervas et de Laët ; et il serait peut-être plus utile si l'auteur avait suivi l'ordre alphabétique des mots eux-mêmes au lieu de se borner à l'ordre alphabétique des mots latins qui forment le titre de chaque article : les mots grecs, arabes et ceux des autres langues exotiques, y compris en lettres latines.

- Instutionum linguae turcicae, Leipzig, 1612. Dans la dédicace à l'empereur Mathias, alors roi de Hongrie, l'auteur observe qu'il est le premier qui ait entrepris de réduire cette langue barbare [sic] à des règles grammaticales et d'en dresser un vocabulaire. L'auteur n'ayant pas, a priori, été en contact avec des turcophones (sauf peut-être à Venise qu'il visita), on se connaît pas les sources de ce travail.

- Anthologia seu florilegium graeco-latinum, Francfort, 1602. Cet ouvrage reparut sans autre changement que celui du frontispice, sous le titre "Omnium horarum opsonia, curante J. J. Porsio", ibid., 1614

- Icones et vitae paparum, libellus recens editus, quo non solum omnium romanae sedis pontificum... effigies... ob oculos ponuntur, sed etiam singulorum vitae, nomina, parentes, familia... resque gestae... et tandem locus sepulturae... describuntur... opera et studio Hieronymi Megiseri, Francfort, 1602 ; traduit en allemand par George Beal, ibid., 1604

- Heinrich Decimator, Sylva vocabulorum et phrasium octo linguarum... in tres partes divisa ab Henrico Decimatore... Accessere... proverbia et sententiae complurium linguarum, 1606

- Le catéchisme de Luther, en huit langues, Gera, 1607.

- Theatrum Caesareum historico-poeticum, quo omnium et singulorum Rom. imperatorum, cum icones ex antiquis numismatibus expressae, tum vitae... descriptae, et denique eorundem eulogia... continentur, opera... Hieronymi Megiseri,... 1616

Parmi les ouvrages que Megiser a publiés en allemand :
- Annales Carinthiae, das ist Chronica des löblichen Ertzhertzogthumbs Khärndten... [Annales de Carinthie], Francfort, 1608 ; Leipzig, 1612
- Propugnaculum Europae (description de Malte), trad. de l'italien, Leipsig, 1606, 1610. Retraduite en français par J. Jacquelin, Porentruy, 1611
- Diarium austriacum, seu Kalendarium historicum... domus Austriae et Habsburgiae, in quo... hujus familiae... natales, inaugurationes, conjugia, res pacé belloque gestae... obitus... recensentur, autore Hieronymo Megisero,..., 1614
- Deliciae ordinum equestrium etc Leipzig, 1617.
- Nicodemi Frischlini,... Rhetorica, seu Institutionum oratoriarum libri duo, nunc primum... typis excusi, opera et impensis Hieronymi Megiseri, édition de la Rhétorique de Nicodème Frisclin (dont Megiser avait été l'élève), Leipzig, 1604
- Edition de Arnaldi de Villa Noua, Speculum Alchimiae... liber nunc primum in lucem editus operâ & impensis Hieronymi Megiseri...Francofurti, Ex officina typographica Matthiae Beckeri, 1603

- Traductions en allemand :
    = Voyage en Afrique de Louis de Barthema Vartomannus, Leipzig, 1608, 1610
    = Voyages de Marco Polo : Chorographia Tartariae, oder warhafftige Beschreibung der... Reise welche der... ″gentilhuomo″ Marcus Polus... zu Land und Wasser... verrichtet...Leipzig, 1611
    = Histoire abrégée du voyage du P. Quirini ou le Nord ancien et nouveau, Leizig, 1613
    = Description de l'île de Madagascar, 1604, avec un vocabulaire madécasse
Warhafftige, gründliche und aussführliche, so wol Historische alss Chorographische Beschreibung der uberauss reichen, mechtigen und weitberhümbten Insul Madagascar, sonsten S. Laurentii genandt Altenburg/Meissen, H. Grossen d. J:, 1609.
    = Le Nouveau Monde du Nord-Ouest, avec la relation de la découverte faite en 1612 d'un nouveau passage vers la Chine par le Nord etc, Leipzig, 1613, 1636

Source : Michaud, Biographie universelle, 1854 et catalogues des bibliothèques nationales ou universitaires.