Imprimer
Catégorie : Biographies de linguistes
Affichages : 2585

Dugat (Gustave) [1824-1894], orientaliste français, né à Orange (Vaucluse), en 1824, suivit les cours de MM. Reinaud et Caussin de Perceval à l'Ecole des langues orientales vivantes.

En 1845, il partit pour l'Algérie, en qualité de secrétaire d une mission chargée d'y fonder un pénitencier agricole. De retour à Paris en 1846, il joignit à l'étude des manuscrits arabes celle du turc et du persan. Il est membre de la Société asiatique de Paris, de la Société orientale de France et chevalier de l'ordre turc de Medjidié (1855).

Outre un assez grand nombre d'articles et de traductions en vers et en prose dans la Revue algérienne (1847), le Journal asiatique (1848-1856), la Revue de l'Orient et des colonies (1855), la Revue de l'instruction publique (1853-1857), on a de M. Dugat : Précis historique et statistique des colonies agricoles établies en France et en Algérie (Paris, 1850) ; Grammaire arabe et française, rédigée en arabe, à l'usage des indigènes de l'Algérie, en collaboration avec le cheik Pares Echchidiag (voy. ce nom) (1854, in-8). Il a traduit de l'arabe : Lettres des Maronites du Mont-Liban, adressées à des députés pour implorer la protection de la France (1847) ; Choix d'épisodes du roman d'Antar (Journal asiatique. 1848-1850), dont il prépare une traduction complète ; le Poème en l'honneur du bey de Tunis, du cheik Fares (Paris, 1851, in-8); Administrations anatomiques de Galien, dont le texte grec n'existe plus, pour la collection des Oeuvres choisies de Galien, publiée par M. Daremberg ; Histoire politique et littéraire des Arabes d'Espagne, texte arabe d'Al. Makkari (1854-59, 5 vol. in-4), avec MM. Dozy, Krehl et Wright; le Livre d'Abd-el-Kader (1858, in-8), etc.


Extrait de : Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains