Imprimer
Catégorie : Autres langues turques
Affichages : 2066

Grammaire, chrestomathie (anthologie) et lexique par le célèbre orientaliste hongrois Vambéry (1832-1913) qui voulait démontrer la parenté entre le Hongrois et les langues "turco-tartares". Dans ce but, il avait entrepris un voyage en Asie centrale en 1862-1863 dont le récit est célèbre.

[Armin Vambéry,] Ćagataische Sprachstudien, enthaltend grammatikalischen Umriss, Chrestomathie and Wörterbuch der cagataischen Sprache [Etudes tchagataï contenant un aperçu de la grammaire, une chrestomathie et un lexique de la langue tchagataï] von Hermann [Armin]  Vámbéry, Mitglied der Ungarischen Akademie der Wissenschaft, unter den Auspicien der Königlich Asiatischen Gesellschaft von Grossbritannien und Ireland. Leipzig, Brockhaus, 1867, 360 pages.

Disponibilité : Google books

Dans ses mémoires (His life and adventures written by himself, 1884), Vambéry présente son ouvrage :

"D'abord, je désirais ardemment  publier mes recherches linguistiques dans le domaine du Turc de l'est, à cette époque totalement négligé et inconnu en Europe ; car, à l'exception des études de Quatremère et de deux chercheurs russes, cette branche de la littérature orientale était rarement abordée.  J'ai donc publié "Ćagataische Sprachstudien" dans lequels j'ai donné des extraits de ces manuscrits que j'ai collectés dans les bazars de Khiva, Boukara et Meshed, les oeuvres de poètes et d'écrivains tout à fait nouvelles pour nos orientalistes. J'ai ajouté un glossaire du Turc de l'Est en Français et en Allemand, dont je suis fier de dire qu'il était utilisé non seulement par nos meilleurs turcologues, comme Pavet de Courteilles et Zenker, mais aussi par les Russes, qui ont depuis conquis ces pays, et qui apprennent encore la langue des khanats à partir de de mes contributions linguistiques sans prétention." [trad. JMB]


Ses "Etudes" sur le tchagataï concernent, écrit-il,  la langue des trois khanats du Turkestan, mais il y a ajouté des remarques sur le Turkmène, l'Azéri et le Tartare de Chine.

Pages 1-40 : grammaire
-- Page 1-13 : Du tchagataï en général
Pour montrer les variantes phonétiques, il donne, dans la partie grammaire, un exemple :

Ouzbek
Kara tauning basindan кöс kiledür
Arasinda kara jorgam jorgalab bos kiledür
Karindasdin ajrilgan jaman iken
Kara közdin jumalab jas kiledür.

Karakalpak
Kara taunin basinnan kös kiledi
binde kara jorgam jorgalab bos kiledi
Tugannam ajrilgan jaman iken
Kara közdin tamsilab jas kiledi.

Kirgiz
Kara taunin basinnan kös keledi
Közkende kara gorgam saltildab keledi
Garkinnin ajrilgan gaman iken
Kara küzdin moldirab jas keledi.

-- Page 14-28 : esquisse grammaticale

-- Page 29-40 : exposé sur la littérature tchagataï.

Pages 41-193 : chrestomathie, avec texte tchagataï en caractères arabes, transcription en caractères latins (pour les proverbes) et traduction allemande.

Proverbes ouzbeks, divan (oeuvre) de Burk, Mir'ag-nameh, Saad ü Vakkas, Livre de Ahmet et Yusuf, Gazel de Kaldigag, Choga Ahmet Jesewi, textes en langue tartare de Chine, Livre de Bachsi, Nesimi, Zerkum Shah, Zehra et Tahir (poésie populaire), des extraits de Nevaïi.

Pages 203-358 : le lexique (avec une préface en Allemand) est très intéressant ; il est trilingue. Chaque mot ou expression tchagataï est imprimé en caractères arabes suivi de sa transcription en caractères latins, et de sa traduction en allemand et en français.

Exemples :
[car. arabes] ötek, vorübergehend fremd ; passager, étranger. [car. arabes] ötek mu, konak mu, ist es ein Vorübergehender, oder einer der übernachten wird ? est-ce un voyageur passant ou qui passe la nuit ici?

[car. arabes] patrak, schneller, plus vite

[car. arabes] sarig, gelb ; jaune, [car. arabes] sarig jaj, der Kirgisenbogen (der immer gelb bemalt wird) ; l'arc des Kirghises (qui est toujours peint en jaune).

[car. arabes] Közel, Geliebte, Schöne ; la bien-aimée, la favorite, la belle.

[car. arabes] mamuk, Baumwolle ; coton.

Ⓒ JMB 09-2010