Imprimer
Catégorie : Sultans
Affichages : 4340

MUSTAFA III, fils d'Ahmet III, né en 1716, parvint au trône le 26 novembre 1757. Il était renfermé depuis la déposition de son père en 1730. Mustapha avait le jugement sain, le coeur droit ; mais sa faible santé l'empêchait de se livrer assidûment aux affaires. Malgré les guerres qu'il eut à soutenir, il amassa des trésors, et laissa 60 000 000 de piastres. Il montra dans quelques occasions un caractère guerrier. Il prit les armes en 1769 contre les Russes, mais il fut battu, et perdit plusieurs places ; l'année suivante, il eut à essuyer la terrible défaite de son armée navale près de Scio, celle du Pruth et du grand-vizir. En 1771 les Russes s'emparèrent de Bender et de la Crimée. Il mourut en 1774,avant que d'avoir vu la fin de la guerre funeste qui s'éleva sous son règne entre la Russie et la Porte, relativement aux troubles de la Pologne. Son frère Abdul-hamid, qui lui a succédé, a donné la paix à ses états au commencement de son règne, le 14 juillet 1774, après être sorti d'une prison où il était retenu depuis 1730, comme son frère, et où il a fait renfermer son neveu, fils de Mustafa III.

Notice extraite de F.X. de Feller, Dictionnaire historique, 1833
Nous avons modifié quelques graphies pour les rendre plus proches des usages modernes.