Imprimer
Catégorie : Biographies de personnages historiques
Affichages : 1809

Albert Fua (de nationalité turque, probablement né vers 1870 à Salonique, mort au début des années 1940) fut journaliste, essayiste et auteur dramatique, un temps partisan des jeunes turcs. Il vécut surtout dans la région parisienne et semble n'être jamais retourné en Turquie après la Première guerre mondiale.

On ne connaît pas sa formation, si ce n'est que, sujet ottoman, il parle et écrit le Français.

Albert est même l'auteur d'un drame paru dans la revue littéraire symboliste "La Plume" en 1901. 

Il écrivit dans la presse ottomane en langue française dont le "Mechveret", sous la direction de Ahmed Riza, et "Mécheroutiette", sous la direction d'un opposant au CUP, Chérif Pacha, tous deux publiés à Paris.

Il aurait été, comme il indique lui-même ce titre sur la couverture de l'ouvrage, rédacteur en chef  l'"Indépendant" publié à Constantinople (?) en 1909. Nous n'en avons pas trouvé trace dans la bibliographie de G. Groc et I. Caglar, La Presse Française de Turquie de 1795 à nos jours. Histoire et catalogue, Isis, 1985, ni sur Internet.

Il fut pendant quelques années partisan des Jeunes Turcs du Comité Union et Progrès (CUP), puis, comme ce fut le cas pour d'autres intellectuels de cette période, les rejeta après leur arrivée au pouvoir.

On retrouve cette opposition au CUP dans trois de ses ouvrages, "Abdulhamid II et Mourad V, le masque de fer", en 1910, "Le Comité union et progrès contre la constitution" en 1912 et,  "La Trahison du gouvernement turc (Comité Union et Progrès) ... Supplique à la Triple Entente, la priant de ne pas conclure de paix avec le gouvernement usurpateur du Comité Union et Progrès …", écrit avec Réfik Nevzad et paru en 1914.

Il publia "La Vie et la Morale de Mahomet" dans le journal "Mécheroutiette" en octobre 1912, texte qui fut traduit et publié en Bosniaque en 1928.

A la fin des années 1920 et dans les années 1930, il n'eut apparemment plus aucun rapport avec la turquie et donna plusieurs pamphlets aux Editions de l'Idée libre, une revue libertaire et anti-religieuse.

Essai de bibliographie d'Albert Fua