Imprimer
Catégorie : Bibliographie
Affichages : 3918

Un  roman historique très documenté.

Louis de Bernières
Des oiseaux sans ailes.
Traduit de l'anglais (Birds without wings, 2004) par Fanchita Gonzalez Battle
Mercure de France, 2006 - Folio, 2008
812 pages

L'histoire du paisible village d'Eskibatché où vivent ensemble Chrétiens dits Grecs et Turcs musulmans : la guerre, la chute de l'empire ottoman, la guerre de libération vont amener le malheur et la mort de nombreux habitants. Une grande fresque très documentée sur la période la plus troublée de l'histoire de la Turquie où s'entremêlent les destins de quelques personnages, Karatavuk, Rustem Bey, Philotei... et de Mustafa Kemal Ataturk.
Loin de toute caricature, Louis Bernières, né en 1954, sait montrer les souffrances qu'endura la Turquie pendant de longues années : massacres, guerres incessantes, combats sanglants de Gallipoli (la description est saisissante et rappelle les récits des tranchées françaises), échanges de population qui séparèrent des gens qui avaient vécu ensemble pendant des siècles...
Entre les chapitres de fiction, il introduit des chapitres consacrés à la vie de Mustafa Kemal pendant cette période et une évocation de la longue série de guerres contre l'empire ottoman qui eurent lieu entre 1821 et 1913, "holocauste prolongé et atroce que nous avons choisi d'oublier, et dont nous n'avons tiré aucune leçon". Un roman indispensable pour comprendre la Turquie moderne.