Imprimer
Catégorie : Economie
Affichages : 3044

Ce courrier fut envoyé en 1931 par Léon Faraggi qui était installé à Istanbul dans le Nichastadjian Han, un des nombreux immeubles du quartier de Galata abritant des sociétés et des bureaux. 


On le trouve mentionné,  en 1923, dans la "Levant Trade Review", une publication mensuelle de l'American Chamber of Commerce for the Levant.
On ignore quelles étaient les activités de Leon Faraggi.
C'est l'attaché commercial de l'ambassade de France qui lui a donné l'adresse d'un fournisseur à Paris, la société La Mécanique Vibratoire qui vendait probablement, entre autres, des instruments de mesure.

entier-postal-faraggi-istanbul-1931-1.jpg

entier-postal-faraggi-istanbul-1931-2.jpg 

[Nous avons gardé l'orthographe originale]

Recto

[Partie imprimée]
[gauche]
Leon Faraggi | Stamboul-Galata | Nichastadjian Han 3eme étage No 15-20 | Poste Galata Boîte n°40
[droite]
Posta varakasi | Carte postale
[Adresse de destination]
Société La Mécanique Vibratoire | 17, rue Desnouettes | PARIS

entier-postal-faraggi-istanbul-1931-1a.jpg 

Verso

Stamboul, le 16 Mai 1931

Messieurs,
L'Attaché Commercial de l'Ambassade de France en Turquie me signale votre maison comme susceptible pour la fourniture de photomètres destinés à mesurer les dégrés de la lumière.
Je vous prie de m'adresser par retour du courrier vos catalogues complets avec vos tous derniers prix, cif Stamboul, contenant une provision de 5%.
Veuillez agréer, Messieurs, mes salutations distinguées.

[Signature]

Source : American Chamber of commerce for the Levant
http://www.dlir.org/archive/archive/files/9a638a03fd134b381a3b120af60b37fd.pdf