Imprimer
Catégorie : Musique
Affichages : 790

Şamlı Selim Kutmani (1876-1942) naquit à Damas où son père était luthier. Il suivit ses traces, comme en témoigne les instruments qui restent de cette époque, mais se consacra aussi à l'édition musicale à partir de 1900, dans le quartier de Vezneciler à Istanbul. Il devint l'un des plus importants éditeurs et se consacra à la diffusion de la musique turque et de la musique occidentale : il publia des revues, des partitions et aussi des cartes postales avec des partitions. Il vendit aussi des instruments de musique.

Les deux revues que nous présentons illustrent ces deux orientations.

Nous avons reproduit les paroles transcrites en caractères latins qui figurent dans la première et parfois la deuxième ligne de la partition, et nous avons essayé d'identifier les chansons grâce à une recherche du titre retranscrit selon l'orthographe turque actuelle.

Chant turc, Nota Mecmuasi

Nota Mecmuasi
Ayda bir neṣr olunur
CHANT TURC
En son yeni ve müntehab ṣarkilar
[Choix de dernières chansons nouvelles]
Sahip ve neṣiri
Şamlı Selim
Istanbul : Beyazid Maliye karṣisinda numro 139
Stamboul Bayazid vis a vis de Malié
Fiyati 10 guruṣtur

[Le texte en Turc ottoman est transcrit en caractères latins selon les règles du Turc moderne.]

Dans la revue, le texte est uniquement en Turc, en caractères arabes, les paroles étant décomposées en syllabes et accompagnées sur la partition d'une transcription en caractères latins selon la phonétique française. Le texte turc complet des paroles est placé à la fin de chaque partition.
On trouve ici des comptines pour les enfants, l'hymne national, des chansons qui sont devenues des classiques etc
Fascicules de 16 pages, 16.5 x 24 cm

Cette revue mensuelle, dont nous présentons les 4 premiers numéros, fut publiée dans les années 1920. C'est une véritable anthologie de la chanson turque à cette époque.

Hymne national turc

Le N°3 présente, en première page, l'Istiklal Marṣi, la première version de l'hymne national de la république turque.

Bestekarı [compositeur]                  Güftesi [Chanson]
Ṣark Musiki Cemiyeti reisi               Ṣair Muhterem
[Chef de la société de musique orientale]
Ali Bey                                              Mehmet Akif Bey
[Ali Rıfat Çağatay (1867-1935)]       [Mehmet  kif Ersoy (1873-1936)]

Istiklal Marṣi

L'hymne national a été adopté officiellement par la Grande Assemblée nationale de Turquie le 12 mars 1921.
La partition reproduite ici est celle de Ali Rıfat Çağatay (1867-1935). En 1930, elle fut remplacée par celle d'Osman Zeki Üngör (1880-1958), jugée sans doute plus moderne. Les paroles de l'hymne, elles, ne furent pas modifiées.
Sur la partition, les paroles sont décomposées en syllabes en caractères arabes. La syllabe se lit de droite à gauche, mais le sens de lecture du texte suit celui de la musique, de gauche à droite.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C4%B0stikl%C3%A2l_Mar%C5%9F%C4%B1

Texte en Turc ottoman

،قورقما سونمز بو شفقلرده یوزن آل سنجاق
،سونمه‌دن یوردمڭ اوستنده توتن اڭ صوڭ اوجاق
.اوبنم ملتمڭ ییلدیزیدر پارلایاجق
.اوبنمدر اوبنم ملتمڭدر آنجاق

،چاتما قربان اولایم چهره ڭی ای نازلی هلال
،قهرمان عرقمه بر گول نه بو شدت بو جلال
،سڭا الماز دوكولن قانلرمز صوڭره حلال
!حقیدر حقه طاپان ملتمڭ استقلال

Texte en caractères latins

Korkma! Sönmez bu şafaklarda yüzen al sancak,
Sönmeden yurdumun üstünde tüten en son ocak.
O benim milletimin yıldızıdır, parlayacak;
O benimdir, o benim milletimindir ancak.

Çatma, kurban olayım, çehreni ey nazlı hilal!
Kahraman ırkıma bir gül; ne bu şiddet, bu celal?
Sana olmaz dökülen kanlarımız sonra helal…
Hakkıdır, Hakk’a tapan milletimin istiklal.

Essai de traduction

N'aie pas peur, ce drapeau carmin flottant aux premières lueurs de l'aube ne s'éteindra jamais,
tant que le dernier foyer de ma patrie ne sera pas éteint.
Il représente l'étoile de ma nation, qui brillera.
Il m'appartient, il n'appartient qu'à ma nation.

Ô croissant chéri, ne t'emporte pas, je peux donner ma vie pour toi.
Souris enfin à mon peuple héroïque ! Pourquoi cette violence, cette rage ?
Tu n'aurais pas été digne de tout le sang qui a coulé pour toi.
Liberté à mon peuple adorateur de Dieu !

Chant turc n° 1

page 1
Bir gün gelecek ben gibi naçar kalacaksın, chanson de Bimen Şen
Pour écouter : https://youtu.be/76jOGqsDYt8
Pour compléter : https://www.neyzen.com/nota_arsivi/02_klasik_eserler/043_huseyni/bir_gun_gelecek.pdf


page 2
Zev kim-hé vé sim hep se nine lé / pur é lém ol soun
Zevkim hevesim hep sen ile pür-elem olsun.
Pour écouter : https://youtu.be/TlzLMOfgwaA

Zevkim hevesim hep sen ile pür-elem olsun
Aç sineni bir kere daha gönlüm hoş olsun
Sevmezse seni kalb-i harap hun ile dolsun
Aç sineni bir kere daha gönlüm hoş olsun


page 3
tcham lar Al tin da ou zat di desti / na zi bir pery
Çamlar Altında Uzatdı Dest-i Nazı Bir Peri
Pour écouter : https://youtu.be/ldJ3hY2cxNg

page 4, une comptine, "Minnoş" (Minouche)
Souya guider tavchanlar yine erdi Akchamlar
Pour écouter : par Makbule Kara-Suya, https://youtu.be/XQYGy3NA_n0
par Selcan Kökçen Şahin, https://youtu.be/wqi30gpn4-c



Bénim Kutchuk yarim nérélérdé Akchamlar Aman Mi
nouch minouch djanim Minouch minouch Chékér minouch Meïnouch

Texte complet de la version actuelle

Suya İner Tavşanlar (Minnoş)
Suya iner tavşanlar
Yine oldu akşamlar
O benim esmer yarim
Nerelerde akşamlar

Aman minnoş
Canım minnoş
Esmer minnoş

Karanfıl oymak oymak
Olur mu yare doymak
Yare doydum diyenin
Caizdir boynun vurmak

Aman minnoş
Canım minnoş
Esmer minnoş


page 8
ha bé rine yek mou sé nine habé rine yok mou / sé nine ey ey di li zar
Haberin yokmu senin ey dîl-i zar
Pour écouter : https://youtu.be/_VRkdOljSpk

page 9
yok dour é lé mi Ach kine o par / lak se hé rine dé var Bachkaha yat
Yoktur elemi aşkın o parlak seherinde
Pour écouter : par Tülin Kuşoğlu, https://youtu.be/BDexScTaD5U

page 10
Ag yar i lé sén kech tu gu zar ey létchemén / dé Ben Agla ya yim hass rét ï
??  / Ben Aglayayim hasreti

page 11
hér yer karan lik pur nour o mev kiy / Magrebmi yok sa Makbermi ya reb
Her yer karanlik pür-nür o mevki
Pour écouter : par Hamiyet Yüceses, https://dai.ly/xs4v94
https://core.ac.uk/download/pdf/38310406.pdf

Heryer karanlık
Pûr nur o mevki
Mağrip mi yoksa makber mi Yarab
Mağrip mi yoksa makber mi Yarab
Kabri çiçekten
Bir türbe olmuş
Dönmüş o türbe bir haclegâhe
Dönmüş o türbe bir haclegâhe
Dönmüş o türbe bir haclegâhe
Döndü ise türben bir haclegâhe
Aç koynunu aç ma' şukanım ben
Aç koynunu aç ma' şukanım ben


page 12-13
Fir katine Al di Butun néch / vé yi tabim bou guidjé
Firkatin aldı bütün neşve-i tabım bu gece
Pour écouter: interprétation de Zeki Müren, https://youtu.be/PdW9SSXvxBk

page 14-15
hep yas i lé deuk mék dé yi Kén / dy dé lé rim Kan M éy medjimi u myd uf ku mé ol

Chant turc n° 2

page 1
seui lete mé bé ni der dim bu yuc / dur u mi di queuï num tchok dan
Söyletme beni derdim büyüktür
Pour écouter : par Safiye Ayla, https://youtu.be/6k0jxfycl0k

page 2
ha tier la mar gui rite chou mes oud qui djé i / tcham li dja yo lun da tchal di guime bou si

page 3
al sa zi ni sine sene di dji quim chèn hé vé / sine lé tchâl seuï lé bé nime chèr qui mi
Al sazını sen sevdiceğim şen hevesinle
Pour écouter : https://youtu.be/8_fbeysU60k

page 4-5
ya sé mi né gûlé te che bi / o i dé rim si m té

page 5-6
ache ki mes ou di mi zi ha / li ki co rou soun

page 7
bir gûn o la djac bin qui bi na / tchur o la djac cine sase
bir gün gelecek ben gibi nâçâr olacaksin
Pour écouter : par Elıf Güreşçi, https://youtu.be/d-_0MCaJEY8

page 8-9
quel heï dé ni zine nase li ey zi / nou chi ché rabe ite nou chu ché rabe

page 9-10
lebe bé rine dèn cate ré i sève / da i im meque is té rime

page 11
eï gon djè a tchil zeve ki ni sur / fas li bé ha rine

page 12
muche te qui di mer ne / rine din queuse

page 13
ache kyn bé ni bak gûl mé / né muche gûl lé ré
Aşkın Beni Bak Gülme Ne Müşküllere Saldı
Pour écouter : par Hânende İbrâhim Efendi, https://youtu.be/LlH2AjIc2Lk

page 14
zoul me ri hidj ra / na ra dal di

page 15
qui mine medj bou ru hus nu a / ni sine chou hi se mink gun
Kimin mecbûr-i hüsn ü ânısın şûh-i şenin kimdi

page 16
tcha dir cour dum dousele ré ah min na ah min na min na min na
Çadır Kurdum Düzlere
Pour écouter : par Saniye Can,  https://youtu.be/IvdZ0CWs3OY
par Kazancı Bedih, https://youtu.be/EGHCPIWpxCQ

Chant turc n° 3

page 1
Hymne national turc - voir ci-dessus



page 2
se re ha tena dje ba seuy le sem da ril maz / mi daril makadeti bil men qui tchapkinin nar mi



page 3
zevkimhe ve sim hep se nin le pur e tem ol soun
Zevkim hevesim hep sen ile pür-elem olsun
Pour écouter : https://youtu.be/TlzLMOfgwaA



page 4
ba na en dje sir le ri bir raz i ma li gel di sou ra bay gïn
bana ince şiirleri biraz imali geldi ???

page 5
bit kim se ye a tchil ma zi dim da me min / ol sam M kim görur i di

page 6
dour ma dan ei lar ge tcher yil / largetch gel mes se sin
Durmadan aylar geçer yıllar geçer gelmez sesin
Pour écouter : par Sevim Deran, https://youtu.be/DVRGUYqnvE4

page 7
Nev be ha rin en guzel iey line / de sendine dine le yeri gondje
Nev-baharın en güzel leylinde sendin dinleyen
Pour écouter : par Metin Everes, https://youtu.be/DgrOE5wTuag

page 8
sevgi yinigieuz leri nin bil / la hi mehtou tou ni yim
Sevdiğim Gözlerinin Billâhi Ben Meftûnuyum
Pour écouter : par Nusret Yilmaz, https://youtu.be/2V1mI39Leuo

page 9
ye ni bachdan bir dil be re yan dim ben
Yeni baştan bir dilbere yandım ben​

page 10
is siz gui dje de ben yi ne hidj / ra ni du chu n dum

page 11
of o fet tan di li ni n je ri na kan / dim o f o f o

page 12
an dik dja ge ken gem n le ri ses re t le de / ri n den vi ra n o li yor r go

page 13
sak ladim seuy le me dim der / dermi her der di ou mout doum

page 14
douymasin qui ma se yi ne ha l / by ol lan n fer r ya di mi

page 15, "Uzun saçlarin sirma telleri"
Ouzoun satchlarin sirma telleri leri
ri baglar kendi
ne hep gueunulle
ri ri  eupsem
a behilsa sevsem tcheu
zul se se beyaz
gueksunun pembe
gulleri ri

Uzun saçlarının sırma telleri
Bağlar kendine hep gönülleri
Öpsem açılsa sevsem çözülse
Beyaz göğsünün pembe gülleri

Pour écouter : par Yaşar Bey, https://youtu.be/t6zgaxHkeY4



page 16
 A dje ba chen mi sin ke de rin var mi/ a dje ba chen mi sin ke de rine var mi
Acaba şen misin kederin var mı
Pour écouter: par Safiye Özel,  https://youtu.be/vz1hH3PTh5c

Chant turc n° 4

page 1
sans paroles

page 2
bou im ti da di djev ré quim bah tin chi ta bi

page 3
Bit yé chi l quieuz lu kiz gieur dum bour

page 4
sans paroles

page 5
gieuzlérim gieuz lé ri ni sey ré dal sine
Gözlerim Gözlerini Seyre Dalsın

page 6
bil mem qui te ham mul mi tchogal di
bilmem ki tahammul mi çoğal di ?

page 7
ya ra dan eu y lé ya ra t mi / ch qui gu zél li k dé sé ni
Yaradan öyle yaratmış ki güzellikte seni
Pour écouter : par Mualla Mercan Aracı, https://youtu.be/lSxOpDSwtE8


page 8
é bé di achk o la maz zevk bou la / maz a lé m dé tazé
Ebedi aşk olamaz zevk bulamaz alemde​
Voir http://www.musikiklavuzu.net/?/blog/bestekarlar/bimen-sen

page 9
rou houm da bou chéb kidj ri vi sa lin / ya niyor ken medjnoun qui bi ley la
ruhumda bu şeb hicri visalin yaniyorken medjnun ki bi leyla
Pour écouter : par Hilâl Çelebi, https://www.youtube.com/watch?v=wehEikJs0tM

page 10
ey kouch nedén mah zoun dou rour soun euy / lé garib garib ni tchun
ey kuş neden mahzun durursun öyle garip
Voir https://www.yedinota.com/beste/ey-kus-neden-mahzun-durursun-oyle-4219

page 11
par la yor fik rim o par lak
Parlıyor Fikrim O Parlak Gözlere
Pour écouter : par Savaş Özkök, https://youtu.be/ggAAqxrolNM

page 12
giel chou tayya ré i lé ha / qui qué dér dén ca tcha lim
Gel şu tayyâre ile hâk-i kederden kaçalım
Pour écouter : par İbrahim Suat Erbay, https://youtu.be/KK9bMWmHdLQ
https://www.peramuzesi.org.tr/Images/pdf/etkinlikler/tmk-mayis-2018.pdf

page 13
mou nis ag zin da n de qiu lén va / é dé i nan dim sévdim o qiu zel
Munis agzindan de gülen vae de inandim sevdim o güzel ??

page 14-15
Sans parole

page 16
héy fa di mé min al bas ma si / héy gu zél lé rin pék yos ma si héy gu zél lé rin
ey fadimenin al basması ey güzeller ?

Quelques pages de la revue Chant Turc

Nous reproduisons quelques pages et les pages 2 et 4 de couverture de chaque numéro.

Album pour violon ou mandoline

Album pour violon ou mandoline
En son yeni ve müntehab danslar - keman, ud ve mandolin için
[Choix de dernières danses nouvelles pour violon, oud et mandoline]
Editeur Chamli Sélim
Rue Bayazid N°139
Şamlı Selim / Beyazid Maliye karṣisinda numro 139

Nous n'avons trouvé aucune information sur les dates de publication de cette revue qui semble avoir été imprimée des années 1920, avant l'adoption de l'alphabet latin par la république turque.
Les couvertures sont illustrées en couleurs. Elles portent le titre et les mentions en Français et en Turc ottoman. Dans la revue, nombre de chansons sont françaises, mais on en trouve aussi en Anglais, en Allemand, en Espanol et en Italien. Les titres sont dans la langue d'origine du morceau et en Turc.

Voici le sommaire des 4 premiers numéros.
Les partitions sans paroles ne comportent aucune mention de langue.

Album pour violon ou mandoline n°1

Il Trovatore … 1 (Italien)
Marquita … 2-3 (Français)
Cadiz … 4-5
Valencia … 6-7 (Français)
Fantaisie orientale … 8
Yes ! We have no bananas … 9 (Français)
La violetera … 10-11 (Français)
Leïla … 11
Je t'aime ! … 12-13 (Français)
Dolorosa … 13-14 (Français)
Je cherche après Titine … 15-16 (Français)

Album pour violon ou mandoline n°2

Susie … 1 (Français)
Ungar blues … 2
Leyla … 3
La femme à la rose … 4
Un peu d'amour … 5 (Français)
Csardas Furstin … 6-7 (Allemand)
Sonya … 8-9 (Anglais)
La valse des mouches … 10 (Français)
Valentine … 11 (Français)
Menuett … 12
My baby … 13 (Anglais)
Donau Wellen … 14-16

Album pour violon ou mandoline n°3

Marche Smirne … 1
Esa es … 2 (Espagnol)
Danse russe … 3
Coqueta !.. … 4 (Espagnol)
My baby … 5
La Huppa Huppa … 6-7 (paroles de Juan Hens, musique de René de Buxeuil)
Mi Nostalgia … 8 (Espagnol)
Deux Sirbas … 9
Chanson espagnole … 10 (Espagnol)
Bam Bam Bamy Shore … 11 (Anglais)
Sirto … 12
Le black bottom … 13 (Anglais)
Kassapiko … 14
Madre … 15
I miss my swiss … 16 (Anglais)

Album pour violon ou mandoline n°4

Une petite femme … 1 (Français)
Sto Palati tès agapès … 2 (titre en caractères grecs)
Cassapico … 3
Chanson juive … 3
La Garçonne … 4 (Français)
Chanson juive … 5
Je suis venu te dire bonjour … 6 (Français)
O Carmela mia … 7 (Italien)
Cassapico … 8
Oui ! nous n'avons pas de bannanes … 9 (Français)
Sur un air de shimmy … 10 (Français)
Zaza … 11 (Français)
La Belott … 12 (Français)
Pourquoi l'ai-je embrassée ? … 13
Hora … 14
La vipère … 15 (Français)
Quand le franc vaudra vingt sous … 16 (Français)

Sources :

Annexe : Şamlı Selim, un éditeur poursuivi pour contrefaçon

extrait du Journal  du droit  international  privé  et  de  la  jurisprudence  comparée, 1910, page 364-365

Turquie.  -  Propriété  littéraire  et  artistique.  - Protection des  auteurs  étrangers.  -  Effort  de  la  jurisprudence.  -  Insuffisance du  droit  positif  (aff.  Sevelli).  -  «  Il  s'est  plaidé  devant  le tribunal  de  première  instance  de  Stamboul,  un  procès  qui  présente un  grand  intérêt,  par  le  fait  qu'il  crée  un  précédent  en  matière  de droit  d'auteur.  Le  compositeur  Sevelli  avait  intenté  un  procès  à l'éditeur  Chamli  Selim  effendi  pour  reproduction  et  vente  de  sa Marche  impériale.  Le  tribunal  a  donné  gain  de  cause  à  M.  Sevelli, en  condamnant  Chamli  Selim  effendi  à  10  livres  turques  d'amende et  aux  dépens,  sans  préjudice  des  dommages-intérêts  que  pourra faire  valoir  le  demandeur.

Il  existe  bien  en  Turquie  un  embryon  de  législation  en  matière de  propriété  littéraire  et  artistique,  le  règlement  sur  l'impression des  livres  du  11  septembre  1872.  La  législation  turque  admet  le système  des  privilèges,  les  dispositions  de   la  loi  ne  s'appliquent qu'aux  ouvrages  pour  lesquels  un  privilège  a  été  obtenu  de  l'autorité compétente.

La  loi  reconnaît  à  l'auteur  un  privilège  à  vie  pour  l'impression de  ses  ouvrages  (art.  2).

C'est  certainement  par  application  de  cette  loi  que  M.  Sevelli a  obtenu  gain  de  cause.  »

-  Le  journal  la  Turquie  cite  ce  jugement  avec  satisfaction comme  créant  une  jurisprudence  ;  souhaitons  qu'il  soit  l'indice  de  la  bonne  volonté  des  tribunaux  en  faveur  des  littérateurs  et  auteurs, et  espérons  que  ces  bonnes  dispositions  s'étendront  aux  étrangers  qui  sont  impitoyablement  pillés  dans  l'Empire  ottoman,  et  cela,  il faut  le  reconnaître,  plus  souvent  du  fait  des  Occidentaux  que  des vrais  Turcs.  (La  Turquie,  de  Constantinople,  10  août  1909.  — Bibl.  de  la  France,  3  sept.  1909.)