Imprimer
Catégorie : Relations franco-turques
Affichages : 2279

"Le Guide Sam pour l'expansion économique française dans le Levant" publié à Paris par Sam Lévy de 1921 à 1930, est un annuaire qui recensait les adresses d'entreprises dans tout le bassin méditerranéen : France, Italie, Royaume d'Egypte, Turquie,  Grèce, Bulgarie, Palestine etc

Il donnait également des renseignements pratiques et des informations sur tous ces pays et était financé par les publicités.

sam-00-cartonnage.JPG

sam-01-titre.JPG 
Page de titre du chapitre consacré à la Turquie (à la 1ère ligne, 1928 est écrit en caractères arabes ; à la 3e ligne, on reconnaît le mot turc salname qui signifie annuaire)

Le Guide Sam 1928

Edition 1928 : France (240 pages), Italie (80 pages), Royaume d'Egypte (168 pages), Turquie (176 pages),  Grèce (96 pages), Bulgarie (104 pages), Palestine (80 pages). 

Nous nous intéresserons à la partie consacrée à la Turquie dans l'édition 1928 du guide.

Elle s'ouvre sur une grande carte dépliante, "la première carte exacte de la République de Turquie qui paraisse en langue française", écrit l'auteur.

Différents textes sont consacrés à la Turquie : 

- Les vilayets de la nouvelle Turquie, pp. 1-28 : courtes notices sur tous les vilayets, par Sam Lévy

- Office central de statistiques, p. 29 : présentation de cette office turc

- Le corps diplomatique en Turquie, pp. 31-34 : liste des ambassades et des diplomates

- L'installation en Turquie d'Asie des immigrés et réfugiés turcs, pp. 35-42 par Mustafa Maarouf

- La Bourse des valeurs de Stamboul, pp 43-46

- Hermann Spierer, pp. 47-49 (homme d'affaires, en particulier le  tabac, et philanthrope, né à Smyrne en 1887 de parents suisses , mort en 1927)

- Le lycée juif de Constantinople, p. 51

- Les établissements financiers en Turquie, pp. 53-55 : les banques turques

- Le Seïri Sefaïne, première grande compagnie turque de navigation, pp. 57-58

- La double phase de l'Islam, Arabes et Turcs, deux mentalités, deux mondes, pp. 59-64, par Sam Lévy

- La nouvelle Smyrne, pp. 67-71 : Izmir/Smyrne a été en grande partie détruite pendant la guerre d'indépendance. La ville qui était très active est en pleine reconstruction.

- Annuaire de la République Turque, p. 73 par Sam Lévy : présentation d'un annuaire édité par le gouvernement turc.

De la page 61 à la page 171, on trouve l'annuaire proprement dit qui recense les banques, chambres de commerce, entreprises dans tous les domaines (bois, électricité, coton, etc) essentiellement à Istanbul et à Izmir, mais aussi à Adana et Mersin (où l'on trouve un concessionnaire Fiat, par exemple). Les levantins, juifs ou non,  y sont très présents : on trouve nombre de Gattegno, Arditti, Modiano etc au milieu des noms turcs.

  sam-02-inonu.JPG
Portrait d'Ismet Inönü

sam-03-vilayet.JPG 

sam-04_isbankasi.JPG 
Publicité pour la Is Bankasi

sam-05-immigres.JPG
Pages sur les échanges de populations

sam-06-pera.JPG 
Une caricature

sam-06-ziraatbankasi.JPG 
Publicité pour la Ziraat Bankasi

Sam Levy (Salonique 1870 - Paris 1959), éditeur du Guide Sam

Après une scolarité en Français à l'école de l'Alliance israélite universelle et en Turc au lycée impérial à Salonique, il fait des études à la Sorbonne et vit quelques années en France. A la demande de son père, il revient à Salonique et devient rédacteur en chef des journaux de son père, "La Epoka" (en Ladino, 1875-1912) et "Le Journal de Salonique" (en Français, 1885-1910) qui était devenu au début du XXe siècle le premier journal francophone de la communauté judéo-espagnole du Levant (qui publia même deux nouvelles de Guillaume Apollinaire en 1903).

Il soutient, avec enthousiasme, dans le Journal de Salonique, la révolution jeune-turque et le comité Union et Progrès avant de le critiquer après 1912, comme le montrent les articles qu'il publie dans la revue mensuelle "Mécheroutiette, constitutionnel ottoman", organe francophone du parti radical ottoman de Chérif Pacha publié à Paris.

Il quitte Salonique en 1911,  après un passage à Belgrade, s'installe en Suisse, puis à Paris.

Il publie aussi le journal "Le Judaïsme Sépharade" à Paris dans les années 1930 et les "Cahiers séfardis" (1947-1949).

Il  édite "Le Guide Sam pour l'expansion économique française dans le Levant" à Paris (1921-1930).

Il a écrit en Français et en Judéo-espagnol, parlait également le turc, l’arabe, le persan, le serbe, et l’hébreu, a publié des articles et un roman "Martirio, senas de la vida" dans le journal "La Epoca" ainsi que des ouvrages :

Sources